Tout savoir sur le CBD

Le cannabidiol ou CBD reste encore un sujet controversé parce qu’il provient de la plante de cannabis. Or, plusieurs études ont démontré que le CBD a des vertus thérapeutiques. Il agit sur la santé et sur le bien-être de notre corps. Pour démêler le vrai du faux, découvrez ce guide pour tout savoir sur le CBD !

Le cbd c’est quoi ?

Découvert en 1963, le CBD est qualifié de phytocannabinoïdes. C’est-à-dire, cette molécule est en mesure d’activer les récepteurs cannabinoïdes dans votre cerveau. Selon l’Organisation mondiale de la santé, il existe plus de 200 autres phytocannabinoïdes contenus dans le cannabis, y compris le tétrahydrocannabinol ou THC.

Le CBD est d’abord une abréviation de la molécule cannabidiol. Tout comme les terpènes et flavonoïdes, il fait partie des principes actifs du chanvre indien ou cannabis sativa. Concrètement, le cannabis se décline en plusieurs espèces, dont la Sativa, l’Indica ou encore le Ruderalis. Ainsi, la teneur en CBD varie en fonction de ces variétés de cannabis.

Cependant, si le THC est considéré comme une drogue à cause de ses effets psychotropes, le CBD, quant à lui, est réputé pour ses vertus thérapeutiques sur les humains et sur les animaux. Ainsi, le THC est illégal en France tandis que la culture, la commercialisation et la vente de CBD et de ses produits dérivés sont autorisées. À condition de respecter certaines conditions :

  • le chanvre à partir duquel la molécule va être extraite doit être approuvé par les autorités européennes
  • le produit fini ne doit contenir aucune trace de THC ou au maximum un taux de THC inférieur à 0,3 %

Pourquoi le CBD est différent du THC ?

Vous l’aurez compris, le CBD et le THC sont tous les deux issus de la même plante. Ils agissent également sur les récepteurs cannabinoïdes des humains. Et pourtant, leur grande différence réside dans leurs actions.

Le THC a un effet psychotrope, le CBD a un effet relaxant

Le tétrahydrocannabinol ou THC a une action psychoactive, ce qui va modifier l’état de conscience du consommateur. Ce qui va le faire « planer ». D’ailleurs, lorsqu’on parle de consommation récréative du cannabis, on fait souvent référence à un produit riche en THC.

Par contre, le cannabidiol ou CBD a un effet relaxant. Cette molécule agit à l’encontre du THC afin de retarder ses effets et de réduire les risques de « bad trip », l’angoisse et l’anxiété générés par le THC. Autrement dit, le CBD n’a pas d’effet psychotrope. Vous ne risquerez pas de devenir « stone » en consommant du CBD.

Le THC présente des risques majeurs sur la santé, le CBD a des vertus thérapeutiques

Le THC présente des risque de dépendance et d’addiction. Il est pourvu de nombreuses toxicités et de nocivités. Or, c’est ce qui fait la réputation du CBD. Outre le fait d’apporter une sensation de détente et de bien-être grâce à ses effets calmants, la molécule de CBD aurait également des vertus thérapeutiques. D’où le nom de cannabis médical !

En effet, le CBD présente des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires. Ce qui vous permet de lutter contre l’anxiété et la dépression. Certaines études démontrent également que le CBD pourrait soulager l’épilepsie et la sclérose en plaques. Il agit aussi contre les troubles psychotiques tels que la schizophrénie.

Bien évidemment, des études scientifiques sont encore en cours. Et pourtant, les perspectives sont déjà immenses. D’autant plus que le CBD existe sous plusieurs formes : fleur de CBD, résine de CBD, huile de CBD, infusion de CBD, etc. Ce large choix vous permet de varier également son mode de consommation pour mieux profiter des bienfaits du CBD.

Est-ce que le CBD est légal ?

En voilà un autre point qui fait la différence entre le THC et le CBD. En France, c’est l’article R.5132-86 du Code de la santé publique qui régit les substances stupéfiantes. Et le tétrahydrocannabinol est classé parmi ces substances réglementées. Donc, le THC est illégal !

Par contre, l’utilisation du chanvre est autorisée si la plante de cannabis ne dispose pas de propriétés stupéfiantes. D’autant plus que les autorités sanitaires ont dressé une liste officielle des variétés de cannabis pouvant être produites, vendues et consommées. En effet, la teneur en THC de la plante doit être inférieure à 0,3 %. Cependant, le cannabidiol ne doit pas être considéré comme un médicament, mais comme un complément alimentaire.

Si toutes ces conditions sont réunies, le CBD est parfaitement légal aussi bien en France qu’en Europe. Par ailleurs, l’OMS classifie le cannabidiol dans la catégorie des substances consommables et non prohibées.

Comment consommer du CBD ?

Il existe plusieurs modes d’administration du CBD, mais tout dépend de la déclinaison de votre produit. Voici quelques exemples des possibilités de consommer du CBD :

En tisane pour les fleurs de CBD

Si vous avez en main de la fleur de CBD, vous pouvez préparer une tisane afin de bénéficier des bienfaits du chanvre ainsi que de ses composants : cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes. Il vous suffira d’émietter votre fleur, puis de la placer dans une boule à thé et de la faire infuser dans l’eau bouillante. Pour profiter pleinement de votre boisson au CBD pensé à y incorporer un corps gras, comme par exemple du beurre, car le CBD est une molécule liposoluble.

L’avantage indéniable des fleurs de CBD réside dans le fait qu’elles ne subissent aucune extraction, ni modification. En fonction de la variété choisie, vous pouvez retrouver différents arômes.

Vous pouvez également retrouver notre gamme d’infusion et thé au CBD → 

En inhalation avec vaporisateur

Il vous suffit de mettre vos fleurs de CBD ou votre résine de CBD dans le récipient pourvu à cet effet. Ensuite, il faut chauffer le tout pour pouvoir inhaler la vapeur dégagée. 

Ce mode de consommation permet de préserver les arômes et votre l’organisme absorbera une quantité plus importante de CBD, appelée également la biodisponibilité. Et pour cause, le CBD va directement dans la circulation sanguine à travers les poumons sans passer par le foie.

L’ingestion pour les huiles de CBD

L’huile de CBD est le produit CBD le plus utilisé. Sur le marché, vous retrouverez différentes sortes d’huile de CBD. Elle est souvent constituée d’une huile végétale comme l’huile d’olive par exemple et d’un extrait de chanvre riche en cannabidiol.

Vendue dans un flacon à compte-gouttes, l’huile de CBD peut être déposée directement sous la langue pour profiter de ses bienfaits. Ensuite, vous pouvez la laisser sous la langue pendant 30 secondes à 60 secondes avant de l’avaler.

Vous pouvez aussi utiliser l’huile de CBD en cuisine pour apporter un goût différent à vos recettes favorites !

Nous avons sélectionné et testé pour vous des huiles de CBD pas cher de haute qualité →

Les CBD e-liquides

Sachez qu’il existe un autre format de CBD : l’e-liquide. Vous n’avez qu’à l’utiliser dans votre cigarette électronique afin de bénéficier rapidement des vertus du CBD. Les CBD e-liquides vont directement passer par les alvéoles pulmonaires. Ainsi, les effets escomptés seront immédiats.

Cependant, il semble important de souligner que le CBD sous forme de liquide pour cigarette électronique n’est pas conseillé. Cet usage du CBD est à risque pour votre santé. Ainsi, nous ne recommandons pas de fumer du CBD.

Le CBD en cosmétique

Le CBD se décline également sous forme de produits cosmétiques tels que les crèmes de CBD. Cette molécule est en mesure d’hydrater la peau, voire de soulager les maladies de la peau comme le psoriasis, l’acné ou encore l’eczéma.

Quels sont les bienfaits du CBD ?

Dans la pratique, il existe de nombreux cas dans lesquels vous pouvez consommer du CBD. En voici une liste non exhaustive des bienfaits procurés par le cannabidiol.

Le CBD a un effet sédatif

La principale utilisation du CBD concerne la lutte contre les addictions. Comme énoncé plus haut, le CBD n’a pas d’effets psychoactifs. Au contraire, le CBD agit sur le système endocannabinoïde afin de le rééquilibrer.

Pour mieux vous expliquer, le système endocannabinoïde est un ensemble de capteurs qui régulent la gestion de l’équilibre énergétique, du niveau de stress, de l’appétit, de la douleur, de la mémoire, etc. Donc, qu’il s’agisse d’une addiction aux drogues, à la cigarette ou encore à l’alcool, la prise de CBD va bloquer les effets addictifs.

Le CBD a un effet relaxant

En parlant toujours de cet effet relaxant du CBD, cette molécule permet donc de soulager également le stress, les crises d’angoisse, l’anxiété et même la dépression. La plupart des produits dérivés du CBD peuvent même être utilisés pour lutter contre l’insomnie.

Scientifiquement parlant, le CBD est en mesure d’activer la dopamine, l’hormone de l’humeur, et la sérotonine, l’hormone de la plénitude. Ce qui vous permet d’obtenir une sensation de soulagement après avoir consommé du CBD.

Le CBD peut permettre de soulager les douleurs et inflammations

Plus important encore, le CBD dispose des vertus thérapeutiques. Plusieurs études ont démontré que le CBD est capable de réduire certaines douleurs et inflammations grâce à ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires.

LES CONTRE-INDICATIONS DU CBD

Le CBD n’est pas un produit nocif pour la santé ni un vecteur de dépendance. Toutefois, il est recommandé d’éviter l’excès lors de votre consommation. Sinon, la prise de CBD risque de créer une sensation de sécheresse buccale, de fatigue ou de troubles intestinaux ou encore de pertes d’appétit. Autrement dit, vous devez doser raisonnablement la prise de CBD.

Le CBD est contre-indiqué si vous suivez un traitement particulier. L’idéal serait de demander l’avis d’un médecin avant de consommer du CBD afin d’éviter toutes mauvaises interactions médicamenteuses. C’est évident surtout chez les personnes souffrant d’un problème artériel et/ou cardiaque. Renseignez-vous non seulement sur le dosage, mais aussi sur la fréquence de prise de CBD. Aussi, les femmes enceintes et allaitantes ne doivent pas prendre du CBD. Et bien entendu le CBD est interdit au moins de 18 ans.

À la première prise, vous pouvez également sentir les effets secondaires du CBD comme la sensation de sécheresse buccale, les troubles intestinaux… Toutefois, cela va vite disparaître au fur et à mesure de vos prises de CBD.

Et enfin, il existe une contre-indication formelle chez les personnes allergiques au pollen de l’espèce botanique Cannabis Sativa L.

Tout cela pour vous dire qu’il n’y a pas de contre-indications majeures du CBD. Encore faut-il bien vous renseigner sur le dosage, sur le format de CBD et sur la fréquence de prise. Sachez que les effets du CBD peuvent varier d’une personne à une autre.

LE CBD N’EST PAS UN MÉDICAMENT

Le plus important dans la consommation du CBD, c’est d’éviter l’automédication si vous voulez utiliser ce cannabis médical. Autrement dit, que vous vouliez utiliser le CBD à des fins thérapeutiques ou pour le plaisir de bien-être procuré par le cannabidiol, il vaut mieux toujours demander un avis médical.

On ne cesse de vous le répéter : le CBD n’est pas un médicament, mais un complément alimentaire. Sa consommation doit être bien modérée. Vous devez également bien choisir votre produit CBD. Outre la vérification du taux de THC (inférieur à 0,3 % en France), vous devez prêter attention au type de CBD.

En effet, voulez-vous opter pour un CBD à large spectre ou un CBD à spectre complet avec son effet d’entourage ? Le CBD à spectre complet signifie que le produit fini contient tous les composants présents dans un plant de cannabis tels que les cannabinoïdes (CBD, CBNCBCCBG Mais également du THC), les terpènes, les flavonoïdes et autres encore. Quant au spectre large, cela signifie que le THC à été retiré du produit fini. L’effet d’entourage du CBD, c’est la combinaison d’un tout pour que le CBD puisse avoir les effets escomptés sur votre organisme.